Je ne sais pas pour vous amis de la blogosphère,mais mon moment propice à la réfléxion culinaire fait son apparition à l'instant ou d'autres comptent peut-être les moutons!Mon rituel d'endormissement se traduit par imaginer mes prochains essais  ou me remémorer les recettes vues chez vous et qui m'ont fait saliver de gourmandise!Je ne pense pas être la seule ,il me semble avoir lu chez Pascale qu'ainsi,elle était parvenue à utiliser son insomnie à bon escient.

Pourtant j'essaie de me soigner(lol)!En effet,pas plus tard que vendredi soir,remplie de bonnes intentions ,je me préparais à dormir en chassant toute idée gourmande.Je décidai alors par le froid glacial qui sévissait de laisser vaguer mes pensées vers un paysage ensoleillé où les rayons du soleil font scintiller le bleu limpide d'une mer immense et intensifier la chaleur du sable blanc, étendue surlaquelle vient s'implanter une palmeraie telle celle de mes souvenirs du grand sud marocain...ET LA PATATRA: du palmier ,mon esprit ne fait qu'un tour pour se rabattre sur LES DATTES.Ainsi la machine est lancée et impossible de l'arrêter: 

"-Mmmm une association dattes et noix,ça doit être bigrement bon!
-Alors comment l'accomoder?En cake,en clafoutis,...
-Enfin je vous passe les détails mais vous l'aurez compris qu'aux termes de négociations nocturnes intenses avec mes papilles,c'est la version brownie chocolat au lait qui remporte la palme
-Ouf...je peux dormir en paix!"

Du rêve à la réalité:

t_moony_1181

t_moony_124

Il vous faut:100g de beurre fondu-100g de chocolat au lait-2 oeufs-45g de sucre-30g de farine-30g de fécule de pommes de terre-80g de noix concassées-80g de dattes pesées dénoyautées et coupées en petits morceaux.

-Faire fondre le chocolat au-dessus d'un bain-marie.
-Battre les oeufs et le sucre .
-Faire fondre le beurre,le mélanger au chocolat et les ajouter au mélange précédent.Bien mélanger.
-Incorporer la farine et la fécule.terminer par les noix et les dattes.On obtient un appareil lisse et brillant:

-La cuisson se fait au four préchauffé à 190° durant 25-35 min.

Verdict:très fondant et quel plaisir en bouche de rencontrer ces dattes et noix.

Sur ces menus propos,je vais faire dodo et me régaler les méninges!