Certains d'entre-vous auront certainement une impression de déjà-vu ou de déjà-lu en ouvrant ce message.En effet,cette année encore je suis partie en vacances au Maroc avec ma petite famille et pour mon retour,j'ai décidé de réediter le poste de l'an dernier en espérant vous offrir un moment d'évasion!

Réedition du billet publié le 28 août 2006:

Après quelques semaines de repos,de dépaysement au pays du soleil couchant(la traduction du mot Maroc en arabe se dit Maghreb qui signifie coucher du soleil) me voici revenue les yeux illuminés de paysages et de décors enchanteurs et l'esprit encore envoûté par les senteurs et les couleurs ennivrantes.

Il suffit de peu de choses pour se ressourcer quand on prend le temps d'apprécier ce que la nature nous offre de plus beau ,en tout simplicité.Ce temps là est  celui qui nous fait cruellement défaut et c'est la que le mot "vacances"prend toute son importance.Il nous permet d'apprivoiser ces bribes de temps qui passent...

Je me suis levée avec pour seul réveil le chant des oiseaux.Je me suis endormie avec le souvenir d'un coucher du soleil aux couleurs chaudes et pastelles à la fois.

Je n'ai rien perdu des paysages qui s'offraient à moi tout au long des côtes méditerrannéennes et atlantiques qu'allie le Maroc.Le nord et ses contrastes réunissant à la fois mer,montagne et forêt;le sud et ses panoramas découvrant d'infinies palmeraies.
Je me suis laissée porter par l'air marin aux bords des plages,par le son ruisselant des cours d'eau au creux des vallées

J'ai savouré une figue sucrée comme le miel.Un simple morceau de pain encore chaud trempé dans une huile d'olive pure ,non raffinée issue des plaines d'oliviers entourées des montagnes suffit à mettre mes papilles en éveil.J'ai trempé un second morceau dans la fameuse huile d'argan,cet"or du désert" au goût et au parfum léger de noisette extrait des amandons de l'aganier,arbre typique du sud-ouest marocain.Je me suis laissée guidée dans les dédales du souk par les parfums envoûtants des épices.J'ai senti les plus classiques comme la cannelle,le ras-el-hanout,le cumin fraîchement torréfiés qui dégageaient un parfum tel qu'il m'a semblé les découvrir pour la première fois.J'en ai rencontrées des inédites comme le macis et des plus précieuses telles que la gomme arabique ou le safran de Taliouine.

6364047

Je ne saurais vous parler en un seul billet des saveurs et parfums de la cuisine marocaine.De l'alchimie de produits frais du terroir,d'épices innombrables ,d'un savoir-faire culinaire traditionnel ,on assiste à un festival de spécialités pour le plaisir des yeux et de la bouche.Mis à part ces mets raffinés et pour en revenir à la simplicité que la nature nous offre,je peux vous assurer qu'il ne faut pas chercher trop loin pour satisfaire sa gourmandise...

1592699015927144
1600760916007621
1600861515927133


Je reviens reposée et pleinement satisfaite de mes vacances ,en forme pour retrouver mon chez-moi et mes petites habitudes, entre-autres celle de culino- bloggueuse!Ne perdons pas de temps et filez savourer une pastilla aux fruits de mer