World Bread Day '07

kikipain

Se lancer dans la fabrication du pain est une grande aventure aux ressources inépuisables. On apprend à faire connaissance avec la pâte. En effet, petit à petit on se familiarise avec les étapes de pétrissage, de pointage, de façonnage, d'apprêt et de cuisson qui nous offrirons le plaisir de sentir, toucher et déguster son propre pain.

On s'amuse à varier noter pain quotidien en utilisant différents type de farine. On le parfume d'aromates ou on l'agrémente de graines croquantes. On lui donne mille une formes. Enfin on le destine à différentes fins ou faims: sandwich, toast, pain sucré, viennois, pita, pain fourré,...

Pour cette journée mondiale du pain, je vous propose une recette marocaine simple et accessible qui donne un pain à la mie souple et moelleuse et à la croûte craquante.


IMG_3695



Pour un pain 100 % semoule


400 g de semoule fine de blé
190 à 220 ml d'eau tiède
20 g de levure fraîche
15 g de beurre
1.5 cc de sucre
1 cc de sel


Diluer la levure dans 30 ml d'eau tiède.

Dans un saladier, verser la semoule, le sucre et le sel. Melanger bien, creuser un puits.
Verser la levure délayée, le beurre ramolli et incorporer l'eau au fur et à mesure.

Dès qu'on obtient grossièrement une boule pâte, la poser sur le plan de travail et la pétrir en opérant des rabats avec la paume de la main et en la roulant sur le plan de travail jusqu'à lisser la pâte.

Laisser doubler de volume recouvert d'un linge.

Après ce pointage, dégazer avec les poings, rouler à nouveau le pâton en l'écrasant légèrement sur le plan de travail. Bouler grossièrement et laisser la pâte se détendre une dizaine de minutes. Façonner en galette d'un bon centimètre de hauteur et de 25 cm de diamètre.

Humidifier la surface de la pâte avec un vaporisateur d'eau et parsemer la surface de semoule fine.

Laisser lever une seconde fois pendant environ 1h30 à 2 h. Enfourner dans un four préchauffer à 220°.

IMG_3688Ce pain se déguste à tout moment et s'allie avec de nombreux accompagnement.

Il sera évidemment excellent servi avec un tajine. Sa mie moelleuse absorbera la sauce tel une éponge. Il en sera de même trempé dans la soupe des froides soirées d'hiver.

Il se dégustera en version sucrée pour de gourmands goûters. La version qui le sublime étant celle ou il sera beurré encore tiède et accompagné d'un filet de miel.

Enfin, toasté ou grillé il révelera sa couleur dorée et son goût délicat de semoule. Cette alternative est intéressante car ce pain perd beaucoup de son moelleux après 24 heures.

On peut aussi façonner la pâte en la divisant en pâtons pour faire des petits pains tout doux.

La réalisation au robot ou en machine à pain est tout à fait possible, veiller à ajouter l'eau petit à petit pour ne pas obtenir une masse trop humide et difficile à manipuler. Après la première levée la pâte doit être souple et ne doit que légèrement coller.


La semoule utilisée n'est pas du couscous ni de la semoule à grains moyens, c'est de la semoule fine de blé .En voici une photo pour répondre à Bergeou:

semoule